Comment motoriser un portail ancien ?

Il faut dire que le portail ancien apporte une touche assez originale à une propriété. Vous ne souhaitez pas vous séparer de votre portail et son charme authentique, mais vous souhaitez l’équiper d’un système de motorisation ? Alors, voici comment motoriser un portail ancien.

Quel type de motorisation choisir pour un portail ancien ?

Vous avez parfaitement raison d’équiper le portail ancien d’un automatisme. Cela vous permettra de bénéficier d’un grand confort puisque vous n’aurez plus à le pousser à chaque fois. Le moteur optimisera également la sécurité de votre propriété. Mais, revenons à notre sujet ! Un portail ancien est généralement constitué de deux vantaux et fabriqué avec un matériau métallique, notamment le fer forgé. Autrement dit, il s’agit d’une structure solide, un portail lourd et de grandes dimensions. Dans ce cas, la motorisation de portail la plus adaptée est la motorisation à vérins. En effet, cette dernière est à la fois puissante et performante. D’ailleurs, ce type de moteur ne convient pas vraiment au portail léger et fragile. Vous pouvez choisir entre un moteur à vérin pneumatique, hydraulique et électrique.

Comment installer le moteur à vérins sur le portail ancien ?

La première étape consiste donc à bien choisir l’équipement adapté au poids et à la dimension de votre portail. Pour l’installation, vous aurez besoin d’un kit complet de motorisation à vérins. Autrement dit, des moteurs, des photocellules, un feu clignotant, des chevilles, des tire-fond, des rondelles, des vis à métaux et du câble électrique. Vous avez également la possibilité de choisir l’alimentation solaire, plus pratique et plus économique. Ce type d’alimentation est cependant moins fiable, on l’utilise surtout pour parer aux éventuelles coupures d’électricité.

Concernant les outillages pour installer la motorisation. Il vous faut un nécessaire de mesure et de traçage, un marteau, une pince coupante, une pince à dénuder, un perforateur, une perceuse, des forets à béton, des forets à métaux, des tarauds, des clés plates à douilles et des clés Allen. Vous pouvez les acheter ou les louer. N’oubliez pas les équipements de protection comme les gants et les lunettes.

Pour la pose proprement dite, commencez par enlever tous les accessoires qui ne sont plus utiles pour un portail automatique. À savoir la béquille et la serrure. Ensuite, il est indispensable de faire des tranchées pour raccorder le système au tableau électrique. Puis, fixez les plaques réglables au mur. Quant aux vérins, vous devez les installer sur chaque vantail du portail à environ 30 cm du sol. Installez les différents accessoires tels que les photocellules, le feu clignotant et l’antenne du moteur. Réalisez tous les branchements nécessaires. Lorsque vous aurez tout fini, effectuez un essai pour voir que la motorisation fonctionne comme il faut.

Comme vous pouvez le constater, la mise en place d’un moteur portail n’est pas vraiment à la portée de tout le monde. Vous devez avoir beaucoup de talent de bricoleur et des connaissances en installation électrique. Si vous ne pensez pas être à la mesure de réaliser ce travail, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel. Ainsi, l’installation sera plus sûre et réalisée plus rapidement.

Auteur de l’article : Paul