Focus sur la motorisation d’un portail coulissant

Vous désirez remplacer votre vieux portail par un portail coulissant motorisé ? C’est une solution judicieuse ! Cela vous permet de bénéficier d’un maximum de confort et à la fois de renforcer la sécurité. Le portail peut s’ouvrir de manière automatique en appuyant sur le bouton de la télécommande. Si vous voulez tout savoir sur la motorisation de portail coulissant, cet article est fait pour vous.

Pourquoi motoriser un portail coulissant ?

Un portail coulissant électrique cumule les avantages d’une ouverture coulissante à ceux d’un système de motorisation. Tout d’abord, un portail coulissant est synonyme de gain de place et d’esthétisme. En effet, le portail est doté d’un vantail qui coulisse sur un rail de guidage. Il peut se décliner en une multitude de finitions et de matériaux. Il s’adapte à tous styles de logements. Le portail coulissant permet également de gagner en espace grâce à son ouverture latérale. Il ne requiert donc pas de dégagement vers l’intérieur ou l’extérieur. C’est le choix idéal non seulement sur les terrains avec un petit espace entre la porte de garage et le portail, mais aussi sur les terrains en pente. Et couplé à un système de motorisation, le portail affiche un grand confort d’usage. Il n’est plus nécessaire de pousser manuellement le portail à l’ouverture ou la fermeture. Il suffit de simple clic par le biais d’une télécommande. Vous n’avez plus à descendre de la voiture pour manœuvrer le vantail du portail. Côté sécurité, il présente une grande résistance aux tentatives d’intrusion. Qui plus est, le fait de ne pas devoir sortir de la voiture réduit les risques de vol et d’agression.

Comment bien choisir et installer sa motorisation de portail coulissant ?

Il existe deux principaux types de motorisation pour portail coulissant : la motorisation à rail et une motorisation autoportante. La motorisation à rail est munie d’un rail qui guide le mouvement du portail lorsqu’il coulisse. Toutefois, l’installation nécessite des travaux de maçonnerie conséquents. Mais c’est un modèle fiable et résistant ce qui lui permet de supporter les portails même les plus lourds. D’un autre côté, la motorisation autoportante n’a pas besoin d’un rail de guidage. Son fonctionnement repose sur le moteur qui se raccorde à une crémaillère. C’est un système simple à mettre en place. Il se révèle aussi être moins encombrant comparé à son cousin à rail. Ceci dit, ce modèle ne convient qu’aux portails légers.

En ce qui concerne la pose de la motorisation du portail coulissant, il faut suivre différentes étapes. Il faut commencer par réaliser la fondation pour la pose du moteur puis fixer celui-ci ainsi que la crémaillère. Il faudrait ensuite positionner la patte de fin de course et installer les accessoires. Enfin, il ne reste qu’à procéder au raccordement et paramétrer le portail électrique.

Auteur de l’article : Paul