Rénover le système de motorisation de son portail coulissant

Avant de procéder à la rénovation d’un système de motorisation pour un portail coulissant, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. En l’occurrence, vous devez déterminer le type de motorisation le plus avantageux pour vous. Il est possible de faire l’acquisition d’un système semblable à celui que vous avez déjà utilisé, mais il est également possible d’opter pour un autre modèle. Voici ce que vous devez savoir à ce sujet.

Diagnostiquer le portail dans son ensemble

La première démarche que vous devez entreprendre pour pouvoir rénover votre système de motorisation est de réaliser un diagnostic. Cela vous permet d’avoir une idée précise sur le genre de travaux que vous devriez réellement effectuer.

Ici, le plus important est de déterminer l’état exact du portail pour que vous puissiez choisir correctement le kit de motorisation qui lui est compatible. Vous devez également faire un démontage du système de motorisation s’il est nécessaire de changer l’automatisme dans son ensemble. Dans certains cas, seulement quelques pièces de la motorisation demandent à être rénovées. Mais s’il s’agit d’une rénovation totale, c’est un kit complet que vous devez acquérir. Et c’est en fonction de la qualité de la précédente motorisation que vous pourrez prendre une décision en sa faveur. Dans le cas où elle ne serait pas très pratique et pas durable, vous devez choisir un autre type de motorisation.

Faire le choix d’une motorisation pour portail coulissant

Certes, il n’est pas toujours facile de choisir un système de motorisation adapté au portail utilisé, mais il existe des moyens faciles qui permettent de réussir le choix. Pour ce faire, vous devez être en mesure de faire la distinction entre tous les modèles de motorisations disponibles sur le marché.

Pour un portail coulissant, il est important de savoir que la présence d’une crémaillère est toujours requise pour pouvoir effectuer le mouvement d’ouverture et de fermeture du portail. Quoi qu’il en soit, le kit de motorisation doit toujours contenir un moteur électrique à courant continu, une alimentation et une carte électronique qui va permettre de gérer correctement l’alimentation du moteur. En outre, il faut aussi noter que chaque motorisation doit être adaptée au poids du portail. Après, il y a les autres accessoires, dont la télécommande ou le clavier à code ou bien le sélecteur de clé, etc., qui accompagnent la motorisation.

Mise en place de la nouvelle motorisation

Avant d’accomplir l’installation de votre nouveau système de motorisation, vous devez d’abord vérifier le contenu du kit qui vous a été livré. Une fois que vous avez tout à votre portée, vous pouvez maintenant entamer les travaux. Ici, puisqu’il s’agit d’une rénovation, vous n’êtes plus obligé de réaliser de gros travaux de maçonnerie parce que la place prévue pour le moteur est déjà présente.

Alors, il vous reste à réaliser le démontage du moteur et de toutes les autres pièces qui devront être rénovées. C’est au moment de la finition des travaux qu’il est possible que quelques travaux de maçonnerie soient à réaliser pour remettre tout en place.

Auteur de l’article : Paul